Monica Penalva

 

 Monica 27 Je ne sais, ma Fée, si je connais la joie…,Je suis en Paix et libre avec Lui, malgré tous les coups de butoir, les turbulences incessantes, épuisantes que j'essuie depuis… un long temps.Je le laisse travailler à travers moi et ensemble nous avons un travail monstre avec quelques plages de calme et de méditation où « nous faisons le point »  afin de repartir ensuite…

J'ai renoncé à une retraite imaginée tranquille, mon égo, relégué dans un coin, est tout juste assez lourd pour maintenir la nacelle qui retient le ballon… L'énergie vient à mon secours et au secours des miens… Je vis déjà ailleurs…

Je t'imagine à Deyvillers auprès de cette mère qui t 'a donné le jour, pour laquelle tu seras la Fée qui trouveras, avec Son Amour, toutes les idées qui feront de petits miraclesQue les sapins bleus répandent sur toi leurs bienfaisantes essences, que les premiers bourgeons t'encouragent à re-naître, que tes amis t'entourent, Prends soin de toi, ménage-toi pour continuer la route sur laquelle mes tendres pensées t'accompagnent. Je suis près de Toi et près de cette maman que tu aimes tant.

Amour, Amour, Amour ma Fée… Je t 'envoie les premiers chants d'oiseaux du jardin", Le soleil orange d'une fin de jour derrière les arbres encore nus,

Je t'aime, mille baisers plumes… .cœur à cœur,

 

 Monica 28

 

 

 

.../...>

 large