Sonnet

              [Jeune enfant en costume marin sur la plage de la baie de Saint-Valéry-sur-Somme] : [photographie] / [Alfred-Louis Begoz]

 

Chers amis indulgents, prêtez donc attention
Et veuillez écouter cette histoire banale
Qui m'a surpris si fort dans une tendre escale
Et rempli tout mon corps de cette tentation 

L'espoir n'était pas vain dans cette relation
Qu'on attendait ici, alors que le beau mâle
Bombait son torse nu sous son visage pâle
Pour obtenir des fruits de sa visitation 

Quand vint enfin la nuit et le temps des caresses
Illuminé d'espoir, les bras plein de tendresses
Le petit moussaillon cherchant tout son content
 

Oubliant son bateau quand l'étoile s'allume
Ne vit plus l'horizon, car ce fut dans l'instant
Que ces beautés sans prix l'ont jeté dans l'écume 

                                      Patrice Bouret

 large