LIBELLE Novembre 2012 N°239

LIBELLE
Mensuel de poésie

Novembre 2012 * N° 239 * Prix: 2 €

 

libelle1-1.jpg 

Olivier Cantenys, Carole Carcillo Mesrobian,
Jean-Louis Chartrain-Grabot, François H. Charvet,
Dimitri Laurent, Olivier Le Lohé,
Michel Prades, Salvatore Sanfilippo,
Régis Vasseur, Pierre Vella,
Jocelyne Zacharezuk.

LA MAIN

La main, instrument de nos actes, de nos humeurs
Griffant, ou caressante cœur à cœur.
Fermée, jointures blanchies, aux mauvaises heures 
Ouverte, tendue à l'autre, offrant du bonheur.

La main,
Capable du meilleur
Et malheureusement du pire. 
La main.

La main, rivière sur un piano, musicale;
Pinçant les cordes d'un violon, cigale.
Dansante, aux sons des tambourins: fatale.
Araignée attirante; aérienne mygale.

La main,
Sirène posée là sans peur
Chinoise, ombre qui se mire.
La main.

La main, reflet de nos préoccupations,
Miroir de notre mode de vie, profond.
Bien soignée, aux ongles frais coupés;
Anxieuse, s'ils sont à la chair rongés.

La main,
Cadeau courant sur la peau, fleur
De tous ses doigts qui s'étirent.
La main.

La main, levée comme un signal
Nous servant de phare au-delà d'un chenal; 
Se dressant dessus nos têtes, tel un fanal.
Nous rapprochant quand la mer n'est plus étale.


La main,
Celle que je te donne chaque jour, 
Qui se joint à la tienne par amour. 
La main,
Que l'on dit des fois du destin;
Et nous emmène chaque instant ... 
... un peu plus loin. 

Régis Vasseur

Arroser la nuit
Pour voir lever le jour.

Jean-Louis Chartrain-Grabot

POÉME 1-10 - GESTE

5 syriens 
6 russes
5 Bernard
6 mulets
100 thons
6 rennes 
100 sœurs
1000 yeux
10 nez
40 nerfs 
100 dos
6 troncs
6 magrets 
10 vergers
6 boulettes
10 vins
100 thés
100 culottes
10 manches 
10 heures 
L'an 100 
1000 ans
4 cars
10 fusées
6 gares
10 rames
6 fleurs
6 roses
1000 feuilles 
13 ors
100 sonnets 
10 stances
10 vers
10 formes 
100 façons 
2 vies
16 âmes
10 visions
36 chandelles

 Salvatore Sanfilippo
extrait de « Siffleur de lunes»

 

 

Sous le charme lascif du luth
Et les stridulations des grillons
Les jeux folâtrent avec les caprices amoureux Languissante époque
Qui écoute et décrypte les secrets et les choses Languissante époque, tu nous laisses trop isolés. Jo

Jocelyne Zacharezuk

A Salvago Lake

Encore un peu grondante
avant la tempête
poitrine apaisée presque 
la rivière
éteint ses feux de position 
sur les bords obscurs
des gravières.
La daine lape la nuit 
et boit
toute la danse noire
des insectes nerveux et doux.
Première pluie avant le déluge 
qui stupéfiera la loutre
dans sa touffe d'orties.

Pierre Vella

À FLEUR DE PLUME

J'aimerais être un oiseau pour pouvoir rêver,
Rêver de ciel livide, de paysages et d'immensité.
Me jouer du vide, regarder les gens de très haut
Me perdre dans l'azur, avec les ailes d'un Zorro.

Libre comme l'air, inspiration céleste et cynique
Fustigeant les mœurs légères emplies d'ironique.
Volatile insaisissable, savon de plume sans bulle
Roi des vents, clairon inaudible, ivre et funambule.

Un aigle royal, un vautour au sang qui se fige
Le poète s'envole, la lyre de Lesbie le dirige
Il se rit de la terre, préférant les mots électriques.

Equilibriste des courants, ouragan bleu sans nuage
Voleur pacifique au dessus d'un champ magnétique
Colombe symbolique sous la nuit d'un blanc plumage.

Dimitri Laurent extrait « Poétiquement incorrect»

Juste en aval des eaux 
Calmes existe un lieu 
D'amour où je te vois 
Et te surprends.

Michel Prades

J'ai vu mon peuplier descendre à l'eau comme une femme va au 
bain aux senteurs de citronnier. J'ai vu mon arbre aller vers ton corps. 
Alors tout dans ces moments accroche la profondeur de ton cœur. 
Tu es comme la forme d'un jour cristallin et puis tu t'enfuis. 
Amalgame de choses, comme l'on met des fruits dans une corbeille.

Tu as mis à ton cou la plus belle tiare que pouvait te donner la nature.
De ce saule pleureur sont nées les feuilles des plus belles couleursd'un automne indien que je peignis pour toi.                                  

Olivier Cantenys

Instant tanné du présent à fixer au graphite, 
Fée déclic,
Sept heures, rouges à lèvres enluminées,
Sa robe d'élégance illuminée d'artifice,
Fée éclectique,
Boucles d'oreilles, ampère de cerise,
Mon sourire se rît d'une pointe fruitée,
Gare de la dérobée, baies, je baise ceux des yeux,
Fée clépto,
Rue, banc, robe en soigneusement ses pieds de fraises,
Passage d'une nuit pendant une vision passagère.

Olivier Le Lohé

Mais tout de même il y a l'incandescence 
Des matins vus
Des poussées de luisances jusqu'à la perte pure des traces fuligineuses
Sur les tatamis doux du duvet des passages.

Carole Carcillo Mesrobian extrait de « Foulées désultoires »

Je me devine
je m'entrebâille
je m'ajuste
je me déborde souvent 
je me culbute
je me rate et m'inverse 
je m'exile
je m'oublie
je me délite et me rapatrie

sans points cardinaux 
en moi
somme d'improbables magnétismes.

François H. Charvet

Chronique

EPHÉMÈRES DU PASSANT de PatrickJoquel (Poésie) 5, traversée de l'Orée du Bois 06370 Mouans-Sartoux aux Éditions de l'Atlantique BP 70041- 17102 Saintescedex - 2012.

Le poème est voyageur. On le lit et on se retrouve ailleurs. Dans son paysage de poème. Ce lieu un peu décalé. Songeur, ébahi, comme en contemplation. Les mots du poème éveillent tant d'échos qu'on demeure à les écouter rouler. Tant d'images. Tant de sensations, d'ouvertures. Lire un poème c'est parier sur avoir 
être. Jouer l'éveil
Vivre à vie haute et sauter l'horizon. Voyageur, nous nous croiserons bientôt.

MA PRINCESSE EST ATTEINTE DE LEUCODYSTROPHIE de Martine Silberstein (témoignage d'amour d'une mère à sa fille) 14 Lotissement les Gruizards 69520 Grigny. Dessin de couverture de Joana de Chambrier à la collection « Au-delà de Témoignage» aux Éditions-Diffusion « L'Harmattan» 5-7, me de l'École Polytechnique 75005 Paris - 2010.

Martine Silberstein a déjà écrit des romans, des nouvelles et des poésies. Son engagement humain est dicté par son travail
d'assistance sociale mais aussi par sa sensibilité. Elle aime écrire et mettre en évidence les oubliés d'un monde de lumière. Son écriture cherche 
à faire découvrir ce qui est dans l'ombre. Ses livres sont un cri, un appel à regarder ce monde, non pour s'apitoyer mais plus pour plus de lucidité sur la réalité,

NID DE VIPÈRES de Pierre Frémont (Roman) 5, me de l'Alma 87100 Limoges. Couverture : Cab orna - souche creuse (photo de l'auteur) aux Éditions « Le bruit des autres» 15, me Jean-Baptiste Carpeaux 87100 Limoges - 2012.

Dans ce deuxième roman, on retrouve quelques-uns des personnages attachants d'Un salaud au salon. Pour leurs vacances, ils pensent profiter de la tranquillité de la campagne limousine, mais...

Bloc-notes

Pestival Populaire de Poésie Nue se déroulera à Goussainville (Val d'Oise - France) le samedi 25 mai 2013 organisée par Camille de Arcbange1is Walter Pietropoliaccueillera des poètes, tels Roland Nadaus, Guy ADixRichard Taillefer, Michel Prades, Didier-Michel Bidard, Pierre Belleney, des peintres tels AJain Stroppiana ou Pierre Murillo, des éditeurs de revues de poésie, des éditeurs de poésie, des musiciens dont le groupe Orguenville des artisans dont Maud &  Merveilles. Cette grande fête de l'Amitié et de la Création est soutenue par les Éditions des Archives Bidard les Éditions de l'Obsidienne.

Concours

1- Concours poétique littéraire des Apollon d'Or
2 - Recueils le 31 janvier 2013 & d'autres sections le 15 mars 2013
3 - « Poésie Vivante» Le Théron - Chemin du Jas 84110 Puyméras 

1- Concours littéraire international
2 - 31 mars 2013
3 - « Centre Européen pour la Promotion des Arts et des Lettres » 1, rue du Nonnenfels 57920 Kédauge sur Canner

1 - Genre
2 - Clôture des inscriptions 
3 - 
Demander le règlement contre une enveloppe timbrée aux adresses indiquées


 

LIBELLE

Mensuel de poésie

Publié Diffusé par l'association loi 1901 « Libelle » 
Dépôt légal ISSN n" 1160 4043
116, rue Pelleport - 75 020 Paris Tél: 01 43 61 52 40

Courriel E-mail: pradesmi@wanadoo.fr
Sites Internet http://www.myspace.com/michelprades

Directeur de publication & Rédacteur en chef: Michel Prades 
Illustration: Michèle Cirès-Brigand

L'abonnement annuel (12 numéros/an) : 25 € 
L'abonnement annuel de soutien: 40 €

Libellez votre chèque à l'ordre de « Association Libelle"

 

 large