Le français comme on devrait le parler

Le Français  comme on devrait le parler



La langue évolue. Je n'ai pas attendu votre
remarque pour me réjouir que la technologie et les techniques (dans quelque
domaine que ce soit), puissent imaginer de nouveaux noms pour désigner des
découvertes récentes. Nous avons tous besoin de : "photographie",
"téléphone", "ordinateur", de tous les termes scientifiques dont les
chercheurs baptisent leurs découvertes. Si leur imagination, pour ce faire
s'appuie sur les racines grecques et latines, cela permet de les mettre en
notre mémoire.


Pour ceux à qui "cela ne dit rien", on a le facile réflexe de traduire en
français un anglais que l'on n'a pas forcément compris. C'est ainsi que sur
une facture, on lit (et je l'ai mentionné) : "Renseignez votre civilité" !
Qui doit vouloir dire : Indiquez votre identité.
(Double stupidité ! Renseigner signifie : donner un renseignement - à une
personne qui cherche une rue, au client d'un restaurant qui se demande ce
qu'il y a dans telle préparation, à l'élève qui ne connaît pas le mot
"connivence" - Et puis la civilité, en français, c'est le respect des
bienséances, les paroles de politesse, les compliments d'usage...
Maintenant, dites-moi comment vous admettez : "Renseignez votre civilité" !
Et si nous devons accepter que la langue évolue, du moins pouvons-nous
souhaiter qu'elle ne nous trahisse pas

 

Cherchez l'erreur !



Non, vous ne démarrez pas votre voiture : Faites-la démarrer.

Non, vous n'avez pas débuté votre carrière à Guéret. : Votre carrière a
débuté à Guéret.

Si l¹on vous demande comment vous avez reçu le livre d¹un  jeune auteur,
vous aurez raison de répondre : « Par son éditeur », alors que, pour votre
interlocuteur, cette question signifie : Que pensez-vous de ce récit ?

Si votre ami vous signale avoir été exaspéré par le mot « Pub », vous lui
avouez l¹être maintenant bien davantage par le verbe « revisiter », employé
à la place de relire.

De même pourquoi cette question « Pouvez-vous m¹accompagner à la gare ? »
Provoque-t-elle  la réponse  « Absolument», voire « Tout- à - fait,  là où «
oui » eût été si simple !

Invité à : «Renseigner votre civilité », il vous faut faire un effort pour
traduire un conseil anglais  qui signifie : « Indiquez votre identité ».

Comme moi, ne serez-vous pas interloqué, voire agacé par  cette injonction :
«  Maîtrisez votre joignabilité » ? qui vous incite à confier numéro de
téléphone, adresse/ Internet., etc

 

 


Cette liste est loin d’être exhaustive.
Il existe bien des phrases "du même style" qui navrent les amoureux de la
langue française telle qu'elle leur a été enseignée dans leur enfance et
telle qu'ils l'entendaient dans leur jeunesse estudiantine, puis sur le lieu
de leur "travail".
Je me souviens d'un "paysan" comme on disait (entendez un rural, si vous
préférez), reçu premier au brevet élémentaire dans les années
"trente/quarante". J'ai non seulement le souvenir de sa manière de
s'exprimer par la parole, mais aussi de la façon dont il rédigeait un billet
destiné à vous indiquer à quelle heure il portrait les légumes que vous lui
aviez commandés ou le bidon de lait fraîchement trait à sa vache.

 

                                                          Jacqueline Charliac (02/12)

 large